Edito

Enfin! Enfin la saison 2021/2022 est arrivée! Les conditions semblent enfin réunies pour retrouver le chemin des spectacles et que la rencontre avec le public jaillisse de nouveau. La période que nous venons de traverser, si elle nous a tous permis de nous recentrer, semble néanmoins avoir laisser quelques séquelles qui se traduisent par une moindre fréquentation des salles de spectacles. Il va falloir probablement balayer les angoisses et les peurs mais aussi réapprendre à sortir et retrouver des habitudes enfouies sous les tapis de l’interdiction.  Dans ce but, nous sommes heureux de vous faire découvrir le tout nouveau site de la compagnie et nous espérons qu’il vous permettra une plus grande visibilité sur nos projets et nos tournées. Cela commence dès maintenant, avec le spectacle « Bienvenue dans l’espèce humaine » qui sillonne le territoire régional et avec lequel nous rencontrons également avec plaisir le public lycéen et collégien afin de partager l’humour et le cynisme de Benoît Lambert . Cela continue avec la lecture-spectacle « Tous les matins je me lève » d’après Jean Paul Dubois … et enfin, vous allez pouvoir découvrir notre tout dernier projet, une visite-spectacle un peu particulière, sur le thème de l’écologie mais abordé de l’intérieur.

La culture, c’est l’expression du vivant. Alors Vivons…

Les dates du mois

Présentation

C’est en tournée

Le capitalisme est-il le meilleur moyen pour gouverner nos pulsions de mort ?

« Un spectacle simple, plein d’humour, en proximité et qui vous fait du bien ». Un spectateur.

Le conte du Petit Chaperon revu et corrigé où les enfants rient autant que les parents…

Un spectacle sur la parole politique
Un défi : Partager, entre amateurs et professionnels, le temps d’une journée, le plateau d’un théâtre et proposer le soir une sorte de journal théâtral de notre actualité

Ils nous soutiennent

La compagnie de l’Abreuvoir est soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Auvergne Rhône-Alpes, le Conseil régional Auvergne Rhône-Alpes, la ville de Clermont-Ferrand, le Conseil départemental du Puy-de-Dôme, la Cour des 3 Coquins et le Caméléon – ville de Pont-du-Château.

« Le théâtre demeure un des rares espaces où il est encore possible de réfléchir devant et avec les autres » G. Lavaudant

© 2022 Agence web et communication Le Dupplex - Mentions Légales